La pratique du scooling

L'élève précoce

Un élève brillant n'est pas forcément précoce. Un enfant précoce n'est pas forcément brillant.
Il se caractérise avant tout par un fonctionnement cognitif spécifique qui entraîne des particularités importantes dans les processus d'apprentissage, de compréhension, mais aussi d'attention.

Cet accompagnement personnalisé peut porter sur :
  • L’adaptation des rythmes d’apprentissage et des méthodes pédagogiques et les contenus (soutien, approfondissement et ou enrichissement)
  • les productions novatrices afin d’illustrer la compréhension d’un sujet ou montrer que les savoir-faire sont acquis (travaux manuels, pièce de théâtre, vidéo, exposés, créations plastiques ou technologiques)
  • l’environnement de travail (pôle ressource, cadre stimulant, valorisation des différences, diversification des outils de travail...) ;
  • l’évaluation nécessairement adaptée, voire différée selon les compétences en jeu (tests préalables au cours, grille d’évaluation positive de travaux plus complexes...)
Un enfant intellectuellement précoce est avant tout un enfant différent, qui sort de la norme quant à son quotient intellectuel. Cet enfant présente un rythme de développement intellectuel très supérieur à la norme définie par et pour les enfants du même âge. Mais ses développements affectif, relationnel et psychomoteur correspondent aux normes de son âge. Cette différence de croissance, ou « dyssynchronie » entre les différentes composantes de la personnalité de l'enfant différencie fortement l'enfant intellectuellement précoce des autres enfants et oblige à des mesures d'éducation adaptées.

L’objectif commun est la reconnaissance des aptitudes particulières de ses enfants et le soutien bienveillant, y compris dans les disciplines que l'enfant n’affectionne pas toujours et qui peuvent le mettre en difficulté. Il ne faut jamais oublier qu’un enfant intellectuellement précoce possède des capacités ou des facilités dans certaines disciplines mais pas dans d’autres sachant qu’il investira davantage certains domaines en fonction de ses goût et du ressenti, de l’intérêt ou du regard positif que lui portera son enseignant ou son entourage

L’identification de la précocité permet le plus souvent de mettre en place des stratégies pédagogiques et psychologiques adaptées. L’essentiel est de respecter le fonctionnement original de ces enfants pas tout à fait comme les autres, de leur permettre d’identifier leurs compétences mais aussi leurs points faibles, afin de les rassurer et de les aider. La méconnaissance du profil cognitif spécifique d’un enfant représente toujours un risque d'échec scolaire. En négligeant les capacités créatives et le potentiel original des enfants précoces, l’Ecole risque d’échouer dans sa mission principale, celle qui consiste à accompagner chaque enfant, quelles que soient ses compétences, vers l’autonomie.
L’ENFANT pourra s’appuyer sur le fait de savoir enfin qu’il est précose pour avancer. Mais aussi, dans certains cas, pour retrouver l’estime de soi, parfois anéantie par des années d’échec scolaire.
Un soulagement pour l'enfant !

Le bilan

L’explication lors de la restitution du bilan aide l’enfant à :
  • mieux comprendre son mode de fonctionnement particulier
  • relativiser ses faiblesses en l’éclairant sur ses compétences réelles
  • atténuer le regard critique exacerbé qu’il porte sur lui-même
  • construire ou reconstruire sa confiance en lui. Il est considéré et reconnu en fonction de toutes ses aptitudes et ses particularités propres. Il est rassuré, ce qui améliore considérablement son estime de lui
  • commencer à reconstituer une image plus cohérente de lui-même
  • prendre conscience du pourquoi de ses difficultés
  • trouver des camarades du même âge avec les mêmes centres d’intérêt que lui,
  • comprendre le rejet de ses camarades qui perçoivent une différence et ne l’acceptent pas,
  • relativiser les relations familiales parfois conflictuelles,
  • accepter le décalage entre le rythme de sa pensée et ses gestes moteurs,
  • interpréter et mieux gérer ses souffrances affectives. L’enfant reçoit une explication à ses frustrations, à ses émotions intenses qui le submergent souvent, à ses rêveries, à son anxiété, à ses angoisses…
  • éliminer une source de stress
  • expliquer parfois son échec scolaire paradoxal alors qu’il est considéré comme « intelligent » par ses professeurs.

Points communs et fréquents différenciant l'enfant intellectuellement précoce des autres enfants

Ses centres d'intérets
  • curieux, l'enfant veut toujours savoir le pourquoi de tout, questions originales et variées
  • passionné par l'univers, l'origine de l'homme, de l'univers, pour la préhistoire, l'histoire (surtout l'antiquité) et la société, les sciences, les limites du temps et de l'espace, la mythologie, consulte les encyclopédies et dictionnaires
  • intérêt pour les problèmes moraux, philosophiques, métaphysiques, politiques
  • goût et réussite pour les jeux compliqués (échecs, jeux de stratégies en général...)
  • préoccupé très tôt par la mort
  • se passionne pour beaucoup de sujets, en changeant souvent
  • peut ressentir un intérêt allant jusqu'à l'obsession pour un sujet particulier, puis en changer subitement
  • peut avoir un intérêt particulier pour un ou plusieurs domaines artistiques, comme le dessin ou la musique
  • peut facilement sombrer dans l'ennui en l'absence d'un intérêt ressenti
Dans l'apprentissage
  • a souvent appris à lire très jeune, mais maîtrise plus tardivement l'écriture
  • Curiosité et soif d'apprendre, pose beaucoup de questions, capable d'acquérir des connaissances par ses propres moyens
  • Capacité de mémorisation importante
  • besoin de stimulations, s'ennuie dans les activités de routine
  • souvent distrait, mais capable d'une concentration intense quand il est intéressé
  • plus à l'aise dans les activités compliquées que dans les activités simples
  • résultats scolaires en dents de scie
  • pas le goût de l'effort, n'aime pas les tâches répétitives
  • apprend vite, mais ne supporte pas d'apprendre sans comprendre le contexte
  • difficultés à expliciter son cheminement intellectuel
  • comprend tout très vite et fait preuve d'un esprit de synthèse remarquable
  • ne supporte pas l'échec
  • Perfectionniste, besoin profond de bien faire avec exactitude. Cela peut engendrer une certaine lenteur dans l'exécution de tâches basiques, crée le doute de soi, l'anxiété de performance et, finalement, la procrastination
  • pensée en arborescence, ses idées déclinent en une multitude d'autres idées en provenance d'un point commun entre elles, créant une pensée riche mais au-delà de la concentration
  • Conscience méta-cognitive (sait identifier et réutiliser des concepts et des stratégies qu'il emploi et pour résoudre des problèmes)
Dans l'affectif
  • très sensible à l'injustice
  • recherche le dialogue avec les adultes ou camarades plus âgés que lui
  • juge rapidement les gens, très critique (rien ne lui échappe, il perçoit toutes les failles de tout et de tout le monde)
  • tendance à être solitaire (il ressent sa différence et a tendance à s'isoler pour ne pas se faire remarquer, tendance à somatiser face aux incompréhensions et aux difficultés)
  • hypersensible et hyperémotif (prend les choses trop à cœur)
  • sensible à l'harmonie qui l'entoure (goût développé pour la noblesse des sentiments, ainsi que pour l'esthétisme)
  • besoin d'être reconnu
  • Peu d'estime en lui à cause des difficultés rencontrées
  • Altruisme, besoin intime d'aider les autres (qui les pousse parfois vers les professions du domaine de la santé ou de la justice)
  • Peur de lui-même, de ce qu'il est, des conséquences de ses pensées et émotions débordantes
Dans son attitude
  • étonne par le niveau de ses réflexions
  • intervient de manière pertinente dans des discussions alors qu'on le croyait concentré sur autre chose
  • s'ennuie vite
  • souvent « dans la lune »
  • sens de l'humour, notamment l'ironie (lui permet de prendre de la distance par rapport au monde)
  • jeux de mots
  • capacité à suivre une conversation en faisant autre chose
Dans sa vie relationnelle
  • difficultés d'intégration dans les groupes
  • suscite plus que d'autres l'intérêt et/ou le rejet
  • recherche la compagnie d'enfants plus âgés
  • aime dialoguer avec les adultes.
Des troubles au quotidien
  • psychomoteurs
  • alimentaires
  • du comportement
  • instabilité psychomotrice
  • troubles du sommeil
  • troubles affectifs (anxiété - dépression)
Ces signes comportementaux ne peuvent être prédictifs qu'en prenant en compte leur fréquence à un âge habituel . D'autre part, la précocité intellectuelle ne met pas à l'abri de certaines difficultés, comme la dyslexie ou la dysorthographie, aussi fréquentes chez les enfants précoces que chez les autres enfants.
Enfin, seul un test psychométrique permettra d'affirmer la présomption de précocité intellectuelle.